Tout sur l'immobilier à Charenton et alentours
Vendre un bien

7 raisons de s’intéresser à la vente en viager

Voilà un type de transaction immobilière que l’on a tendance à repousser du plat de la main par réflexe, sans y prêter plus attention. Il est vrai que le viager ne jouit pas forcément d’une image positive… Alors qu’il s’agit d’une opportunité unique pour profiter d’un complément de revenus, à un moment de sa vie où une rentrée d’argent supplémentaire ne peut pas faire de mal.

Vous vous interrogez sur l’intérêt du viager ? Vous souhaitez en explorer les possibilités ? Vous aimeriez en savoir plus ? Voici 7 raisons de réfléchir à l’idée de vendre en viager à Charenton !

CTA_EPPLER

Vendre en viager à Charenton : qu’est-ce que ça veut dire ?

Concrètement, vendre en viager à Charenton consiste à transférer la propriété de son logement à une autre personne. En contrepartie, l’acheteur s’engage à verser une rente au vendeur jusqu’au restant de ses jours, de sorte que le prix réel du bien immobilier n’est pas déterminé par un processus d’estimation, mais par le cumul des sommes déboursées par l’acquéreur.

Il en existe deux versions : le viager sur une seule tête (la rente est versée jusqu’au décès du vendeur, et seulement lui) et le viager sur plusieurs têtes (la rente est garantie jusqu’au décès du dernier occupant du logement, par exemple parmi les membres d’une même famille). Bien sûr, vendre en viager à Charenton n’est possible que pour un propriétaire en bonne santé.

La réputation indélicate de ce mode de cession vient de son fonctionnement : puisque le contrat est basé sur la longévité du crédirentier (le vendeur), il s’agit ni plus ni moins, pour le débirentier (l’acheteur), que de spéculer sur la durée de vie d’une autre personne… Alors qu’on parlera, plus justement, d’un placement d’épargne un peu particulier.

Vendre en viager à Charenton

7 raisons de vous laisser tenter par la vente en viager

Surtout, le fait de vendre en viager à Charenton s’avère très intéressant pour le propriétaire – par rapport à une vente immobilière traditionnelle. En voici les raisons :

  1. Vendre en viager à Charenton, c’est bénéficier d’une rente assurée. Au capital initial versé par l’acheteur, qu’on appelle également « le bouquet », la vente en viager prévoit le versement d’une rente. Pour un couple de retraités sans enfants ou pour un homme/une femme seul(e), cette rente permet de se garantir des revenus complémentaires bienvenus. En outre, une clause peut être intégrée au contrat de vente qui stipule que la rente en question augmentera proportionnellement au coût de la vie, ce qui vous protège pour l’avenir.
  2. Vous ne quittez pas votre logement. Si le contrat prévoit un droit d’usage et d’habitation, comme c’est le cas la plupart du temps, vous continuez à habiter chez vous. L’acquéreur vous verse une certaine somme à intervalles réguliers dont vous pouvez profiter à votre convenance, mais vous conservez l’usufruit du logement. Y compris dans le cas d’une résidence secondaire, dans laquelle vous avez le droit de séjourner quand vous le désirez. Si vous souhaitez partir à un moment ou un autre, et à condition d’avoir intégré une clause d’abandon de jouissance dans le contrat, vous pourrez obtenir une rente revalorisée (jusqu’à 40 %).
  3. Vous touchez des versements réguliers plutôt qu’un gros capital ponctuel. En vendant un bien immobilier de façon classique, vous touchez un capital en une seule fois. Ce capital, il faut savoir le gérer : épargne, investissement immobilier, assurance-vie, dispositifs de défiscalisation… Ce ne sont pas des choses simples. Vendre en viager à Charenton et toucher une rente vous permet de ne pas avoir à vous poser ces questions, et de profiter de la vie sans crainte de perdre vos économies à cause d’une mauvaise opération.
  4. Votre acquéreur se charge de payer la taxe foncière. Le fait de vendre en viager à Charenton consiste bel et bien à céder son logement. Ce qui veut dire que vous n’êtes plus le propriétaire… et que c’est à l’acheteur de payer la taxe foncière, ainsi que les gros travaux de rénovation et de réparation, même si vous en avez conservé l’usufruit.
  5. Le conjoint survivant peut continuer à toucher tout ou partie de la rente. Si des dispositions sont prises en ce sens, le conjoint survivant continue à bénéficier de la rente versée par le débirentier, à 100 % ou en partie seulement. Cela n’est valable que pour les couples mariés.
  6. La vente en viager est une transaction sûre. Vendre en viager à Charenton vous permet de toucher une rente régulière. Et si celle-ci n’est plus versée, pour n’importe quelle raison (acheteur en difficulté financière, acquéreur décédé et héritiers qui refusent de poursuivre le viager ou de le céder à quelqu’un d’autre), la vente est annulée et vous n’avez pas à rembourser les sommes octroyées.
  7. Vous êtes partiellement exonéré d’impôts. En fonction de votre âge, vous êtes exonéré en partie sur votre rente viagère : jusqu’à 70 % d’abattement après 70 ans.

Vendre en viager à Charenton

Notez tout de même que le fait de vendre en viager à Charenton, s’il s’agit d’un logement qui n’est pas votre résidence principale, ne vous exonère pas de la taxation sur la plus-value. Sauf si vous êtes en possession du bien depuis plus de 30 ans (voir notre article dédié à la plus-value pour en savoir plus).

Avec ces raisons en tête, pourquoi ne pas considérer la possibilité de vendre en viager à Charenton ?

N’hésitez pas à contacter nos agents immobiliers pour leur poser toutes vos questions !

Article écrit par:

Avatar

Je vis avec mon mari et nos 2 enfants à Charenton. Cette ville est au centre de mon épanouissement familial, mais aussi professionnel en tant que Manager de l'Agence Eppler Immobilière depuis 16 ans. Je suis aussi très impliquée dans la vie associative notamment avec l'Azur Olympique Charenton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez4
Enregistrer