Tout sur l'immobilier à Charenton et alentours
Faire gérer un bien

Réparations et travaux d’entretien dans le logement : qui s’occupe de quoi ?

C’est sans doute l’une des questions les plus fréquentes sur la gestion locative : à qui incombent les réparations d’usage et les travaux d’entretien dans le logement ? Qui, du propriétaire ou du locataire, doit s’occuper de maintenir le bien immobilier et ses équipements en bon état général ? Que se passe-t-il si un robinet se met à fuir ? Ou si la chaudière tombe en panne ?

Il est vrai que le sujet n’est pas simple. Or, pour garantir la sérénité des relations entre l’occupant et vous, il est essentiel que chacun sache précisément quelles sont ses responsabilités au regard de la loi. C’est justement l’objet de cet article : faire le point sur tout ce qui à trait à la réparation locative à Charenton. Suivez le guide !

Réparation locative à Charenton : de quoi parle-t-on ?

Quand on parle de réparation locative à Charenton, on considère généralement les travaux d’entretien courant indispensables qui garantissent une parfaite jouissance du bien immobilier, au cours du bail. Il ne s’agit pas ici, des gros travaux d’aménagement ou de remise aux normes qui peuvent incomber au propriétaire bailleur au sein d’un logement qui ne serait pas décent ou inadapté, avant l’entrée du locataire dans les lieux.

Un exemple : en tant que propriétaire, vous êtes dans l’obligation de fournir à l’occupant un logement décent (voir à ce propos les obligations conjointes du bailleur et du locataire). Si ce n’est pas le cas, vous ne pouvez pas louer le bien, sauf à effectuer d’importants travaux d’entretien ou de remise à neuf. S’il s’agit seulement de réparations, indispensables mais ponctuelles, elles peuvent être réalisées après la remise des clés, une fois l’occupant installé. Cela peut être le cas si votre diagnostic de performance énergétique est médiocre et que vous vous êtes engagé auprès du locataire à optimiser ce point via des travaux de rénovation.

À l’inverse, la réparation locative à Charenton va concerner l’entretien d’usage du bien et de ses équipements. Par défaut, on distingue donc les réparations d’usage (confiées au locataire) et les travaux importants (qui sont du ressort du propriétaire).

réparation locative à Charenton

Réparation locative à la charge du locataire

C’est au locataire qu’il incombe de prendre en charge l’essentiel de ce qu’on peut classer au titre de la réparation locative à Charenton, c’est-à-dire tout ce qui découle de l’usage courant du logement. Autrement dit, l’entretien continu des équipements et le changement des éléments mobiles sont du ressort de l’occupant, qui a pour obligation de maintenir le logement en bon état.

Entrons dans le détail.

En matière d’entretien

Le locataire doit s’assurer de la propreté et du bon fonctionnement de tous les éléments dont il se sert au quotidien. Cela englobe :

  • Les grilles de ventilation ;
  • Les fenêtres et les portes (poignées, gonds, charnières, verrous) ;
  • Les placards (poignées, charnières, tablettes et tasseaux) ;
  • Les volets et les stores ;
  • Les raccords des revêtements sols, murs et plafonds (peinture, parquet, linoléum, carrelage, moquette) ;
  • Les robinets et les siphons ;
  • Les éviers et les lavabos (dépôts calcaires) ;
  • La chaudière (dont l’entretien doit être assuré annuellement par un professionnel) ;
  • Les prises et les interrupteurs électriques ;
  • Le rebouchage des trous ;
  • Le débouchage des évacuations d’eau ;
  • Le détecteur de fumée ;
  • Le compteur d’eau individuel ;
  • Les radiateurs ;
  • Le ramonage de la cheminée ;
  • La porte de la cave ou du box de rangement ;
  • Le balcon ;
  • La boîte aux lettres ;
  • Le jardin privatif (s’il y en a un).

En matière de remplacement

En guise de réparation locative à Charenton, le locataire est aussi chargé de remplacer les éléments suivants quand ils ne fonctionnent plus (ou mal) :

  • Les ampoules des luminaires ;
  • Les vitres cassées ;
  • Les joints, les colliers et les mastics abîmés (éviers, lavabos, baignoire/douche, fenêtres, etc.) ;
  • Le flexible du gaz ;
  • Les fusibles du tableau électrique ;
  • Les prises et les interrupteurs électriques ;
  • L’interphone (en cas de détérioration) ;
  • Les piles du détecteur de fumée ;
  • Les volets et les stores ;
  • Les tuyaux et flexibles dans la douche ou la baignoire.

Prenons un exemple concret : votre locataire vous appelle pour vous signaler que la chaudière est tombée en panne. Après passage du plombier, celui-ci vous annonce qu’elle doit être changée (ce qui va vous coûter bonbon). Dans ce cas de figure, demandez à votre locataire de vous présenter les attestations d’entretien des années passées : elles lui ont été remises par les techniciens qui ont vérifié la chaudière. Si le locataire n’a pas veillé au bon entretien de la chaudière au titre de la réparation locative à Charenton, vous serez en droit de refuser de prendre en charge le remplacement de l’équipement, étant entendu que son dysfonctionnement peut provenir d’un mauvais entretien.

réparation locative à Charenton

Réparation locative à la charge du propriétaire

Au-delà de l’entretien courant ou de la petite réparation locative à Charenton, c’est le propriétaire qui entre en jeu. À vous de prendre les choses en main lorsqu’il s’agit de problèmes d’usure ou de défauts de construction, lorsqu’un élément tombe en panne ou se casse en raison de sa vétusté, ou en cas de dégâts causés par une catastrophe naturelle par exemple (on parle de force majeure).

Sont concernés :

  • Le remplacement de la chaudière, d’une colonne d’eau usée, du conduit d’alimentation d’eau, des fenêtres, du tableau électrique (et de l’ensemble du réseau au besoin), de la porte d’entrée (sauf en cas de dégradations), du détecteur de fumée, des radiateurs, des canalisations…
  • Tous les travaux de réparation locative à Charenton qui ont trait aux parties communes, comme la réfection du hall d’entrée ou un ravalement de façade.

La notion de vétusté s’apprécie en regard du délai qui s’est écoulé depuis l’entrée du locataire dans les lieux. Si la machine à laver tombe en panne après plusieurs années d’une utilisation normale, et à condition d’avoir été entretenue correctement, vous devrez la remplacer à vos frais.

Vous voulez en savoir plus au sujet des frais de réparation locative à Charenton ? Vous souhaitez poser une question précise ? Notre équipe immobilière est à votre disposition !

Article écrit par:

Avatar

Je vis avec mon mari et nos 2 enfants à Charenton. Cette ville est au centre de mon épanouissement familial, mais aussi professionnel en tant que Manager de l'Agence Eppler Immobilière depuis 16 ans. Je suis aussi très impliquée dans la vie associative notamment avec l'Azur Olympique Charenton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer