Tout sur l'immobilier à Charenton et alentours
Vendre un bien

Vente immobilière à Charenton : qui paie les frais d’agence ?

Épuisé par les difficultés d’une vente de particulier à particulier, ou découragé d’avance par les nombreux obstacles qui vous séparent d’une transaction réussie, vous avez décidé de vous reposer sur l’expérience d’un professionnel. Ce faisant, vous avez contacté une agence réputée près de chez vous (après avoir longuement épluché leur site web respectif sur Charenton et Saint-Maurice). Et signé un mandat exclusif. Votre vente est désormais entre de bonnes mains !

Mais dans ce scénario, il reste néanmoins une inconnue : qui est en charge des frais d’agence immobilière à Charenton ? Qui, du vendeur ou de l’acheteur, doit s’acquitter de ce qu’on appelle désormais les « honoraires d’agence » ? Faisons ensemble le tour de la question !

Frais d’agence immobilière à Charenton : de quoi parle-t-on ?

D’abord, quelques précisions au sujet des frais d’agence immobilière à Charenton que vous allez débourser – ou que vous allez faire payer à votre acquéreur, le cas échéant.

Toute vente immobilière est rythmée par des formalités, certaines étant obligatoires, d’autres non. S’en remettre à un professionnel du secteur pour organiser une transaction (via la signature d’un mandat de vente, simple ou exclusif) en revient à ajouter une nouvelle formalité : rémunérer le service rendu. Une opération qui prend place en fin de transaction, de la même façon que vous payez l’artisan plombier après qu’il soit venu réparer votre tuyauterie.

Ces frais d’agence immobilière à Charenton sont les honoraires versés à l’intermédiaire (agent immobilier, agent commercial, mandataire) en échange du service rendu. Ce service consiste à déployer un certain nombre d’actions pour favoriser le processus de vente, étape par étape, depuis la préparation de ladite transaction jusqu’à l’accompagnement des parties dans les ultimes phases de la cession.

Notez que, depuis la loi ALUR, on doit parler « d’honoraires » plutôt que de frais.

Ces honoraires varient en fonction de l’agence et du type de transaction. Chaque professionnel est libre d’appliquer les honoraires qu’il souhaite, mais le barème doit être indiqué clairement en agence et sur son site web. Attention : ces frais d’agence immobilière à Charenton ne doivent pas être confondus avec les frais de notaire (voir notre article sur le rôle du notaire).

Vous l’aurez compris : le professionnel est mandaté par le vendeur, mais il se met au service des deux parties. Il aide le propriétaire à vendre et l’acheteur à se porter acquéreur. Dans ce contexte, comment savoir si les frais d’agence immobilière sont à la charge du vendeur ou de l’acquéreur ?

frais d’agence immobilière à Charenton

Quand les frais d’agence immobilière à Charenton sont à la charge du vendeur

Dans la plupart des cas, les frais d’agence immobilière à Charenton sont à la charge du vendeur. Et c’est normal, quand on y réfléchit bien. Car c’est lui qui fait appel à ce service. Si vous emmenez votre voiture chez un garagiste, c’est vous qui devez le rémunérer !

Sauf que, dans les faits, c’est réellement l’acheteur qui met la main au portefeuille.

Jusqu’à récemment, les professionnels étaient libres d’afficher les prix des biens « net vendeur » ou non. Ce qui signifie que les acheteurs potentiels, le plus souvent, ne voyaient qu’un unique prix, mettons 200 000 euros. Sans savoir si ce tarif incluait, ou pas, les frais d’agence immobilière à Charenton censément à la charge du vendeur. Or, la technique habituelle consistait pour le vendeur à demander à son agent immobilier un certain prix (« net vendeur », donc) en lui laissant libre d’y ajouter le montant de ses frais. De la sorte, il n’avait pas à retrancher la somme de son gain : c’est l’acheteur qui payait.

Depuis la loi ALUR, les professionnels ont pour devoir d’afficher les deux prix : le « net vendeur » et le prix « HAI » (honoraires d’agence inclus). L’acheteur est donc en mesure de visualiser le poids des frais d’agence immobilière à Charenton : si le bien est vendu « 200 000 euros dont 10 000 euros d’honoraires », le vendeur touchera 190 000 euros.

En somme, dès lors que le vendeur impose son prix à l’agent immobilier (le « net vendeur »), ces frais sont techniquement pris en charge par l’acquéreur. La seule différence, désormais, c’est que ce dernier est en mesure de savoir ce qu’il paie.

C’est seulement si le vendeur est contraint de réduire ses ambitions qu’il se retrouve à débourser la somme due. Par exemple, si son bien ne se vend pas 200 000 euros mais 190 000 euros : il ne touche alors que 180 000 euros, soit la somme désirée moins les frais d’agence.

frais d’agence immobilière à Charenton

Quand les frais d’agence immobilière à Charenton sont à la charge de l’acquéreur

Même si c’est peu fréquent, les frais d’agence immobilière à Charenton peuvent être pris en charge par l’acquéreur. Lui aussi profite du service prodigué par le professionnel de l’immobilier. S’il signe un mandat de recherche immobilière, il est donc logique qu’il s’occupe de verser des honoraires, après avoir bénéficié de l’expérience et des conseils du professionnel – ainsi que de son catalogue de biens.

Ce calcul est d’ailleurs plus intéressant pour l’acheteur. On l’a vu : dans les faits, les frais d’agence immobilière à Charenton à la charge du vendeur pèsent généralement sur le portefeuille de l’acquéreur. Or, celui-ci doit aussi s’acquitter des frais de notaire, calculés sur le prix HAI lorsque c’est le vendeur qui a mandaté le professionnel !

L’idée, c’est donc qu’un acheteur peut réduire ses frais de notaire en choisissant de payer lui-même les honoraires d’agence. Ce faisant, le prix retenu pour le calcul des frais de notaire est le « net vendeur ». Si l’on reprend l’exemple donné plus haut, l’acquéreur versera donc des frais à l’officier public sur 190 000 euros, et non sur 200 000 euros. Au lieu de payer 16 000 euros au notaire (8 % du montant total), il n’en déboursera que 15 200.

Le partage des frais d’agence est-il possible ?

Bien que la pratique soit peu répandue en France, il est possible de procéder au partage des frais d’agence immobilière à Charenton. Dans cette configuration, le vendeur et l’acheteur participent à égalité au versement des honoraires, à 50/50. Si ces frais montent à 6 %, mettons, chacun sera redevable de 3 % de la somme.

Toutefois, cette solution n’est que peu utilisée dans l’Hexagone, principalement pour des raisons d’habitude. Mais rien ne vous interdit d’en discuter avec votre acquéreur !

Vous avez d’autres questions au sujet des honoraires d’agence ? Nous sommes là pour y répondre !

Article écrit par:

Avatar

Je vis avec mon mari et nos 2 enfants à Charenton. Cette ville est au centre de mon épanouissement familial, mais aussi professionnel en tant que Manager de l'Agence Eppler Immobilière depuis 16 ans. Je suis aussi très impliquée dans la vie associative notamment avec l'Azur Olympique Charenton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer