Tout sur l'immobilier à Charenton et alentours
Vendre un bien

Nos conseils pour la mise en location de votre bien

Vous êtes propriétaire d’un appartement que vous souhaitez louer ? Vous envisagez de mettre votre résidence principale en location plutôt que de vendre en attendant des jours meilleurs ?

Louer un bien ne se décide pas à la dernière seconde : c’est une activité encadrée par la loi qui exige de faire des choix et de respecter certaines règles.

Suivez nos conseils pour mettre en location un bien immobilier à Charenton !

Mettre en location un bien immobilier à Charenton : choisir son type de location

Avant d’envisager de mettre en location un bien immobilier à Charenton, il faut régler la question du type de location désiré.

La grande majorité des locations en France sont des résidences principales louées nues (sans meubles) pour de longues durées. Mais il existe d’autres formules, notamment la location meublée et la location saisonnière (de courte durée).

Chacune de ces formules s’accompagne de règles différentes et d’une fiscalité spécifique. Nous allons vous aider à y voir plus clair !

CTA_EPPLER

Quelle durée de location ?

Première chose à vous demander : pour quelle durée souhaitez-vous louer ?

Mettre en location un bien immobilier à Charenton peut se faire sur une période définie, ou pour une durée indéterminée. Par exemple, si vous avez l’intention de vendre votre propriété dans un an, vous pouvez décider de louer pour de courtes périodes de temps dans l’intervalle. À l’inverse, si vous ne prévoyez pas de vendre, un contrat longue durée peut s’avérer préférable.

De la durée de location voulue dépend le type de location.

Location nue ou meublée ?

Il existe deux grands types de location :

  • La location nue consiste à louer le logement vide. Elle se doit de respecter les règles imposées par la loi du 6 juillet 1989 qui détermine les rapports locatifs.
  • La location meublée consiste à louer le logement avec un minimum de biens, à savoir : de quoi permettre au locataire de vivre sans avoir besoin d’emmener ses propres meubles (la liste est fixée par ce décret du 31 juillet 2015). Elle n’est pas soumise à la loi de 1989. Toutefois, ce type de location est encadré par la loi Alur depuis son adoption en 2014.

Logement meublé ou nu, mettre en location un bien immobilier à Charenton suppose de respecter une même règle : fournir au locataire un logement décent.

Quel type de bail ?

En fonction du type de location voulu, un bail (contrat de location) différent s’applique :

  • La location nue s’accompagne d’un bail de 3 ans renouvelable par reconduction tacite (il se renouvelle automatiquement sauf si l’une des parties met fin au contrat). Si vous voulez louer à d’autres personnes ou vendre, il vous faut attendre l’échéance du bail.
  • La location meublée s’accompagne d’un bail d’1 an renouvelable par reconduction tacite. Il tombe à 9 mois si vous louez à un étudiant – cette fois sans reconduction tacite.
  • La colocation est une location classique mais partagée entre plusieurs locataires. Vous pouvez choisir d’appliquer le bail unique ou de faire signer plusieurs baux. Le site de la Fnaim vous donne toutes les précisions nécessaires.

En ce qui concerne la résiliation du contrat par le locataire, tous les baux sont désormais soumis au même préavis d’1 mois.

Par contre, vous devez savoir que mettre en location un bien immobilier à Charenton impose des obligations plus strictes pour le bailleur en cas de résiliation. Non seulement vous devez respecter un préavis de 6 mois, mais vous ne pouvez donner congé que dans les conditions suivantes :

  • Si vous souhaitez habiter le logement ou le mettre à la disposition d’un membre de votre famille ;
  • Si vous envisagez de le vendre ;
  • Si votre locataire ne respecte pas les conditions élémentaires d’occupation (tapage nocturne, dégradations, etc.).

Quelle fiscalité ?

En fonction du type de location, la fiscalité change du tout au tout. Faisons le tour de toutes les possibilités :

  • La location meublée est considérée comme une activité commerciale. Les revenus locatifs sont donc soumis au régime d’imposition des BIC (bénéfices industriels et commerciaux). En fonction de vos revenus, vous pouvez opter pour le statut LMNP (loueur meublé non professionnel) ou LMP (loueur meublé professionnel), avec des avantages fiscaux différents.
  • La location nue correspond au régime d’imposition des revenus fonciers. Ces revenus sont constitués des loyers bruts perçus pendant l’année (moins les provisions pour charges). Ils se déclarent via le formulaire 2044 (déclaration des revenus fonciers).

Quand vous envisagez de mettre en location un bien immobilier à Charenton, vous êtes confronté à trois régimes fiscaux différents :

  • Le micro BIC ou micro foncier (selon que la location est meublée ou nue) ;
  • Le régime réel simplifié ;
  • Le régime normal.

Les différences entre les trois régimes tiennent aux montants des revenus. Ils donnent droit à des avantages fiscaux variés.

Quel loyer ?

Pour fixer le loyer, il faut tenir compte du marché immobilier local. Mettre en location un bien immobilier à Charenton suppose par exemple de connaître les loyers pratiqués au global dans la ville, mais aussi plus précisément dans le quartier et pour le même type de bien.

Ensuite, les modalités de règlement sont à votre discrétion : chèque ou virement.

Enfin, toute révision du loyer (prévue par une clause ad hoc dans le bail) s’appuie sur l’indice de référence des loyers (IRL) publié par l’Insee.

À noter que la commune de Charenton n’est pas soumise à l’encadrement des loyers.

Ce qu’il faut savoir au sujet des plus-value

Lorsque vous vendez un bien immobilier, vous faites souvent une plus-value : parce que le prix de vente est plus élevé que le prix auquel vous l’avez acheté. Si le logement vendu est votre résidence principale, vous êtes exonéré de taxe sur cette plus-value.

Or, voici un détail important : le fait de mettre en location un bien immobilier à Charenton vous fait retomber dans le régime commun. Pour être plus clair : au moment de la revente, vous ne bénéficierez plus de l’exonération sur les plus-values immobilières !

C’est une chose à bien avoir en tête avant de devenir propriétaire-bailleur.

Avant de mettre en location, faites quelques vérifications !

Vous êtes presque prêt à mettre en location un bien immobilier à Charenton !

Il vous suffit, pour conclure, de procéder à quelques vérifications – eu égard au fait que le logement doit être loué dans des conditions décentes. En somme, vérifiez :

  • L’état général du logement ;
  • La propreté ;
  • L’état des meubles et le bon fonctionnement des équipements si vous louez meublé ;
  • Les éventuels problèmes à régler (dégât des eaux, toiture qui fuit, etc.).

Si besoin, faites quelques travaux de réparation, de rénovation ou d’entretien. Et sachez qu’une remise à neuf ne pourra que vous apporter plus de candidatures en vue de la location.

Enfin, n’oubliez pas : comme c’est le cas pour un projet de vente immobilière à Charenton, des diagnostics immobiliers obligatoires sont à présenter aux futurs locataires :

  • Le diagnostic de performance énergétique (DPE)
  • Le diagnostic plomb
  • L’état des risques naturels, miniers et technologiques

Ces documents sont incontournables pour mettre en location un bien immobilier à Charenton.

Voilà, votre appartement est prêt à être loué !

Dans les articles suivants, nous verrons quelles sont les meilleures solution pour mettre en location un bien immobilier à Charenton.

Vous avez décidé de ne pas vendre votre appartement pour le mettre en location ?  vous souhaitez faire gérer votre appartement ou avoir des conseils, n’hésitez pas à contacter l’équipe gestion de Eppler immobilière.

Article écrit par:

Avatar

Je vis avec mon mari et nos 2 enfants à Charenton. Cette ville est au centre de mon épanouissement familial, mais aussi professionnel en tant que Manager de l'Agence Eppler Immobilière depuis 16 ans. Je suis aussi très impliquée dans la vie associative notamment avec l'Azur Olympique Charenton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez3
Tweetez
Partagez10
Enregistrer