Tout sur l'immobilier à Charenton et alentours
Vendre un bien

Top 20 des questions à vous poser avant votre première vente immobilière !

Vous envisagez de vendre votre résidence principale, ou tout autre bien immobilier en votre possession ? Vous vous lancez dans l’arène de la transaction pour la première fois ? Vendre un logement, c’est souvent le projet de toute une vie. Pour cette raison, il nécessite d’être préparé avec soin, notamment en prenant connaissance des étapes habituelles du déroulement d’une transaction.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons ce guide de la vente immobilière à Charenton en 20 questions.

1. Combien de temps faut-il pour vendre mon logement ?

Difficile de répondre avec précision à cette première question du guide de la vente immobilière à Charenton. Le temps nécessaire pour trouver acquéreur est fonction de nombreux critères : contexte économique, état du marché global et local, qualités de votre bien immobilier, etc. Cela peut prendre 3 mois, 1 an ou plusieurs années. Par contre, sachez que vous êtes soumis à des délais incompressibles.

2. Comment fixer mon prix de vente ?

C’est sans doute la question majeure du guide de la vente immobilière à Charenton. Toute transaction commence par l’établissement d’un prix qui servira de repère aux acquéreurs. Vous devez en passer par une estimation – le mieux étant de confier cette tâche à un professionnel. Un prix trop élevé, et votre vente pourrait s’allonger inconsidérément. Un prix trop bas, et vous perdriez de l’argent.

3. Faut-il mettre en valeur mon appartement en vue de la vente ?

Une bonne présentation de votre logement est une condition sine qua non pour vendre vite et bien. Un appartement rangé, nettoyé et aussi neutre que possible (dépersonnalisé) trouvera plus facilement preneur.

4. Faut-il réaliser des travaux avant la mise sur le marché ?

Une vente immobilière est généralement consentie « en l’état », ce qui veut dire que rien ne vous oblige à réaliser des travaux. Aucune obligation de mise aux normes ne vous incombe. Pour autant, défauts et imperfections auront un impact sur votre prix de vente ! Découvrez quels travaux sont rentables ou non avant une vente.

guide de la vente immobilière à Charenton

5. Comment compter les pièces de mon logement ?

Certaines questions du guide de la vente immobilière à Charenton vous semblent avoir des réponses évidentes… et pourtant, elles ne le sont pas toujours ! Par exemple, le décompte des pièces de votre logement paraît facile, mais nécessite de prendre en compte des règles précises et absolues. Notamment, il faut savoir que seules les pièces principales doivent être comptabilisées. Jetez un œil à cet article pour en savoir plus.

6. Quels documents doivent faire partie du dossier de vente ?

Pour vendre votre appartement en toute légalité, vous devez fournir à votre acquéreur un certain nombre de documents intégrés à un dossier ad hoc. Parmi ces pièces indispensables, il vous faut : un titre de propriété, le dernier avis de taxe foncière, l’ensemble des diagnostics techniques obligatoires, ainsi que tous les documents relatifs à la copropriété. La liste dans le détail sur cette page.

7. Dois-je être présent pour les visites de mon bien ?

Si vous avez confié votre transaction à un agent immobilier, c’est lui qui s’occupera des visites. Techniquement, vous n’avez pas l’obligation d’être présent (à condition de lui laisser un jeu de clés pour qu’il puisse s’organiser à sa guise). Mais il est recommandé de participer aux visites, ne serait-ce que pour apprendre à connaître vos potentiels futurs acheteurs !

8. Un équipement de mon logement ne fonctionne plus, faut-il en informer les acheteurs potentiels durant la visite ?

C’est une constante de ce guide de la vente immobilière à Charenton : la transparence est la clé de la réussite de votre transaction. Si le four ne fonctionne plus, ou qu’un radiateur est en panne depuis des temps immémoriaux, informez-en clairement vos visiteurs. Un logement étant vendu « en l’état », ce sera à eux de savoir si le problème est rédhibitoire ou non.

9. J’ai effectué des travaux importants dans mon domicile, dois-je le préciser ?

Que vous ayez effectué de gros travaux ou simplement des travaux d’aménagement intérieur, informez vos visiteurs. Si ces travaux ont nécessité l’obtention d’une autorisation (permis de construire ou autre), vous devrez en outre en fournir une copie. Idem si vous vendez un bien faisant partie d’une copropriété et que vous avez effectué des travaux soumis à autorisation.

10. J’ai un dégât des eaux en cours, faut-il qu’il soit complètement réglé d’ici la vente ?

Tout dépend à quel stade vous en êtes de la procédure. Si le problème existe quand l’acheteur décide d’acquérir le bien, c’est son affaire. Si le dégât apparaît après la signature de l’avant-contrat, vous devez en informer l’acquéreur et régler le souci avec votre assurance. Mais une situation vraiment problématique (dégât des eaux dû à une négligence de votre part, avec des conséquences sur l’ensemble de la tuyauterie) peut remettre en cause votre transaction immobilière si elle n’est pas réglée.

11. Faut-il que le logement soit vide le jour de la vente définitive ?

Absolument : vide de meubles et vide de son occupant s’il s’agit d’une location. Des exceptions existent, en accord avec l’acheteur : si vous laissez une partie de votre mobilier, ou si vous vendez le logement occupé. L’acheteur a le droit de demander une dernière visite quelques instants avant la signature de l’acte définitif pour s’assurer que cette obligation a été respectée.

12. Je souhaite passer par un professionnel de l’immobilier, combien cela va-t-il me coûter ?

Les honoraires sont fixés librement par les agences immobilières, et peuvent varier de 3 à 8 % du prix de votre bien. Cette information vous est donnée directement par le professionnel et précisée dans le mandat de vente.

13. Combien de temps met une agence pour publier l’annonce après la signature du mandat ?

Il n’y a pas de règle, mais très peu de temps : l’intervalle qu’il faut à l’agent immobilier pour explorer le bien, prendre les photos et rédiger l’annonce. Comptez de quelques jours à quelques semaines. Pour autant, ne soyez pas pressé : un professionnel qui prend son temps pour favoriser la qualité, c’est plutôt une bonne chose !

14. Je vais signer un avant-contrat, quelle différence y a-t-il entre une promesse et un compromis de vente ?

L’avant-contrat est une notion essentielle du guide de la vente immobilière à Charenton. Les différences entre ces deux documents concernent surtout le vendeur : la promesse de vente est unilatérale, et engage le vendeur à céder le bien au candidat acheteur. L’acheteur vous verse une indemnité d’immobilisation, mais n’a aucun engagement juridique. Le compromis de vente engage les deux parties de façon irrévocable, et s’accompagne du versement d’un acompte (dépôt de garantie) à déduire du prix final. La vente ne peut être annulée que dans certains cas particuliers, par exemple si l’acheteur n’obtient pas son crédit immobilier.

guide de la vente immobilière à Charenton

15. Est-ce que je peux acheter en même temps que je vends ?

Un projet de vente cache souvent un projet d’achat concomitant. Bien qu’il soit recommandé de vendre avant d’acheter, par souci de sécurité, le prêt relais vous donne l’opportunité de faire l’inverse (ou de le faire en simultané). L’avantage, c’est que vous pouvez emménager dans un nouveau bien avant même d’avoir trouvé acquéreur. Avec l’obligation, néanmoins, de rembourser le crédit dans les délais impartis.

16. On me parle d’une garantie des vices cachés, de quoi s’agit-il ?

Parce que ce guide de la vente immobilière à Charenton a pour but de vous préparer à toutes les éventualités, celle-ci est d’importance. La garantie des vices cachés protège votre acquéreur contre un problème, touchant le bien vendu, que vous auriez sciemment dissimulé pour conclure la transaction. Par exemple, une invasion de termites passée sous silence et découverte par l’acquéreur après-coup. Cette garantie peut vous engager à prendre en charge les frais de réparation, voire même à annuler la vente.

17. Quelle fiscalité pour ma vente immobilière ?

Une vente immobilière est soumise à des droits d’enregistrement inclus dans les frais de notaire. Ceux-ci sont à la charge de l’acquéreur. Techniquement, vous n’aurez donc rien à payer après la cession de votre appartement. À l’exception de la taxe sur la plus-value s’il ne s’agit pas de votre résidence principale (voir à ce sujet notre article dédié).

18. Puis-je vendre mon appartement alors que l’occupant est encore sur place ?

Pour de nombreuses raisons, il peut être avantageux de vendre votre appartement occupé, c’est-à-dire avec le locataire encore en place – avant l’échéance du bail. Cela implique toutefois que votre location et votre locataire soient parfaitement en règle, que votre acheteur soit mis au courant, et que vous acceptiez la possibilité d’une décote sur le prix du bien (jusqu’à 20 %, en fonction du délai avant l’échéance du contrat locatif).

19. Est-ce intéressant de vendre en viager ?

On n’y pense pas forcément, mais la vente en viager revêt moult avantages : rente mensuelle à vie, poursuite de la jouissance du bien, possibilité de négocier un « bouquet » à vous verser lors de la transaction… Ne vous laissez pas influencer par la mauvaise réputation de ce procédé et lisez cet article qui vous dira tout.

20. Faut-il absolument vendre son logement plutôt que de le mettre en location ?

Terminons ce guide de la vente immobilière à Charenton avec une question complexe : faut-il vendre ou louer ? La question se pose notamment si la période n’est pas propice à une transaction, ou si votre vente peine à aboutir. Dans certaines circonstances, il peut s’avérer intéressant de mettre votre bien en location en attendant des jours meilleurs – en touchant des loyers dans l’intervalle.

Du guide de la vente immobilière à Charenton au guide de l’achat

Vous avez parcouru notre guide de la vente immobilière à Charenton, et vous vous apprêtez désormais à mettre votre appartement sur le marché. Et si vous commenciez à organiser la suite de votre projet ? Après la vente, le plus souvent, vient l’achat. Préparez votre future acquisition en lisant notre guide pratique des questions à se poser avant d’acheter un bien immobilier !

Article écrit par:

Avatar

Je vis avec mon mari et nos 2 enfants à Charenton. Cette ville est au centre de mon épanouissement familial, mais aussi professionnel en tant que Manager de l'Agence Eppler Immobilière depuis 16 ans. Je suis aussi très impliquée dans la vie associative notamment avec l'Azur Olympique Charenton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer