Tout sur l'immobilier à Charenton et alentours
Vendre un bien

Comment bien compter les pièces de votre logement à vendre ?

Savez-vous de combien de pièces est réellement composé votre appartement charentonnais ? Avez-vous une idée claire de la façon dont ces pièces doivent être décomptées ? C’est l’une des questions essentielles à vous poser lorsque vous envisagez de mettre votre propriété sur le marché, car vous devez indiquer explicitement le nombre de pièces dans votre logement à Charenton, à destination des futurs acheteurs. Voici un rappel des règles de calcul !

Le nombre de pièces dans un logement à Charenton, une précision importante

Au moment de rédiger votre annonce immobilière en vue d’une vente, il vous faut inscrire les informations essentielles concernant votre bien : surface habitable, prix, emplacement… et nombre de pièces.

Pour décompter le nombre de pièces dans un logement à Charenton, on s’appuie la plupart du temps sur deux classifications : la fonction (F) ou le type (T), auxquelles il faut ajouter le nombre des pièces principales. On parlera ainsi d’un F2 ou d’un T2, par exemple. Les deux classifications en reviennent au même : il n’y a pas (ou plus) de différences entre un F3 et un T3, soit deux logements composés de trois pièces principales.

Cette indication est déterminante, car elle donne à voir d’un coup d’œil le nombre de pièces dans un logement à Charenton. Mais ne trichez pas ! Un acheteur qui vient voir un T4 ne sera pas très content de constater que vous avez décompté, en plus du séjour et de la chambre, la cuisine et la salle de bain – alors qu’il s’attendait à trouver trois chambres !

nombre de pièces dans un logement à Charenton

Comment compter le nombre de pièces dans un logement ?

Reste à savoir comment le nombre de pièces dans un logement à Charenton doit être décompté très exactement. Pour ne pas faire d’erreur dans votre calcul, voici ce que vous devez savoir.

Seul compte le nombre de pièces principales du logement à vendre à Charenton

Quand on parle du nombre de pièces dans un logement à Charenton, on ne prend en compte que les pièces dites « principales », à savoir :

  • Le séjour,
  • Les chambres.

Autrement dit, les autres pièces, même essentielles, ne sont pas comptabilisées. C’est notamment le cas des pièces d’eau (cuisine et salle de bain) ainsi que des pièces de service (entrée, couloir, WC, dressing, buanderie, débarras, cellier, cave, sous-sol non aménagé, etc.).

En somme, quand vous dites T2 ou F2, cela signifie que votre appartement est composé d’un séjour et d’une chambre. Le fait que la cuisine soit fermée ou ouverte ne joue pas dans le décompte.

Quelle est la taille minimale d’une pièce ?

En dessous de 9 m2, une pièce n’est pas considérée comme « à vivre », et ne devrait donc pas être comptabilisée dans le nombre de pièces dans un logement à Charenton. La loi stipule qu’une pièce est habitable à partir de ce seuil (ou 20 m3). Une chambre de 7 ou 8 m2 est donc trop petite pour être signalée comme une pièce principale dans votre annonce. Vous avez plutôt intérêt à la présenter comme un espace supplémentaire pouvant être utilisé comme rangement ou comme bureau.

Que faire des pièces « particulières » ?

Certaines pièces « particulières » ne sont pas aisées à décompter dans le nombre de pièces dans un logement à Charenton. Voici à quoi vous en tenir :

  • Les pièces aveugles. Il s’agit de pièces qui ne disposent d’aucune fenêtre. Une pièce aveugle peut être considérée comme principale, et donc apparaître dans votre décompte. Mais prenez soin de signaler qu’elle n’a pas d’ouverture.
  • Les mezzanines. Un simple espace au-dessus de la chambre, à peine suffisant pour mettre un lit, ne pourra pas servir de pièce principale (pour rappel, une « vraie » pièce doit disposer d’une hauteur sous plafond d’au moins 1,80 m). Si cette mezzanine est suffisamment grande (et haute), vous pourrez l’ajouter au nombre de pièces dans un logement à Charenton.
  • Les pièces en enfilade. Certains logements anciens (à Paris et alentour, notamment) comportent des pièces communicantes, à savoir des pièces auxquelles on n’accède qu’en passant par d’autres pièces. Par exemple, une chambre installée après une autre chambre, sans accès à un couloir ou une entrée. Vous pouvez comptabiliser ces pièces comme telles, mais n’oubliez pas de le préciser dans votre annonce pour éviter les déceptions des visiteurs.
  • Les vérandas et loggias. La règle est identique pour les loggias (appartements) et les vérandas (maisons) : si la pièce dispose d’une température correcte, elle peut être comptabilisée comme « principale ». Il faut donc qu’il n’y fasse ni trop froid, ni trop chaud, quelle que soit la saison.

nombre de pièces dans un logement à Charenton

Compter les pièces pour un studio

Certes, un studio n’a qu’une seule pièce – par définition. Pour autant, il est important de différencier le studio en tant que tel du T1 ou F1. La distinction se fait en fonction de la cuisine : si la pièce est ouverte sur la cuisine, on parle de studio. Si la cuisine est séparée, on parle alors de T1 ou de F1.

Le cas des appartements atypiques

Le nombre de pièces dans un logement à Charenton se comptabilise de la même façon quel que soit le type de bien. Un duplex et un souplex, par exemple, sont composés d’un certain nombre de pièces, à l’instar de n’importe quel autre appartement : vous devez alors comptabiliser les pièces principales seulement.

Par contre, la situation est différente s’il s’agit d’un loft. Dans ce cas, les volumes sont ouverts et les pièces ne sont séparées par aucune cloison. On ne peut donc pas parler de T2 pour un loft composé d’un grand séjour accolé à une grande chambre, sans séparation. Il faudra bien préciser dans votre annonce qu’il s’agit d’un appartement de type loft.

Article écrit par:

Avatar

Je vis avec mon mari et nos 2 enfants à Charenton. Cette ville est au centre de mon épanouissement familial, mais aussi professionnel en tant que Manager de l'Agence Eppler Immobilière depuis 16 ans. Je suis aussi très impliquée dans la vie associative notamment avec l'Azur Olympique Charenton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer