Tout sur l'immobilier à Charenton et alentours
Acheter un bien

7 idées reçues sur l’achat immobilier qui ont la vie dure !

Si vous envisagez l’acquisition d’un bien immobilier, vous avez certainement démarré votre projet par des recherches sur Internet – comme 90 % des gens. Or, parmi les informations que vous avez trouvées, savez-vous combien sont des clichés sans aucun fondement ?

Dans la mesure où ces mythes endurcis peuvent mener à des incompréhensions alarmantes, mieux vaut savoir comment démêler le vrai du faux. Pour vous aider à acheter un appartement à Charenton dans les meilleures conditions, nous avons sélectionné 7 idées reçues desquelles il faut vous méfier !

1. Pour acheter un appartement à Charenton, c’est un parcours du combattant qui m’attend !

Les candidats à l’achat ont souvent l’impression que leur projet va leur coûter cher en énergie. Il est vrai qu’une acquisition immobilière n’est pas de tout repos : il faut préparer convenablement son projet, passer de longues heures à consulter des annonces, visiter de nombreux logements divers et variés, comparer, planifier son financement… Ce n’est pas une opération à prendre à la légère. Pour autant, acheter un appartement à Charenton n’est pas une corvée ! 69 % des acheteurs ont le sentiment de vivre leur recherche immobilière sans pression, selon l’Observatoire du moral immobilier. Voire même avec plaisir ! Tout dépend de l’état d’esprit dans lequel vous vous lancez, des outils que vous utilisez… et des conseils dont vous pouvez bénéficier, notamment si un agent immobilier vous accompagne dans vos démarches !

2. Seule ma banque habituelle peut m’octroyer un crédit immobilier

Parce que vous envisagez d’acheter un appartement à Charenton ou à Saint-Maurice, vous vous dirigez mécaniquement vers votre banque habituelle – chez laquelle vous avez domicilié tous vos comptes. Or, rien ne vous oblige à monter votre plan de financement avec votre établissement ! Toutes les banques sont en mesure de vous accorder un crédit immobilier, qu’elles soient généralistes ou spécialisées dans l’acquisition de biens. Même les banques en ligne proposent des prêts immobiliers. En outre, vous avez la possibilité de vous attacher les services d’un courtier, qui pourra vous dénicher le meilleur taux d’intérêt et les conditions les plus intéressantes. De sorte que pour acheter un appartement à Charenton, vous avez le choix des armes !

3. Je ne peux pas emprunter de l’argent à une banque sans apport personnel

Alors que vous réfléchissez à acheter un appartement à Charenton, vous vous dites qu’aucune banque ne vous prêtera un centime. La raison ? Vous n’avez pas d’épargne disponible. Détrompez-vous : contrairement à cette idée reçue très ancrée dans l’imaginaire collectif, il n’est pas absolument obligatoire d’avoir un apport personnel pour pouvoir acquérir un bien immobilier. Bien sûr, beaucoup d’établissements bancaires exigeront que vous versiez 10 % au moins du coût de l’acquisition : plus qu’un besoin incontournable, c’est surtout une preuve que vous savez épargner. Pour autant, certaines banques accepteront de vous prêter 100 % de la somme nécessaire dans plusieurs cas de figure :

  • Parce que vous êtes un client fidèle qui n’a jamais posé de problème,
  • Parce que vous êtes jeune, et que vous n’avez pas eu l’occasion de constituer une épargne digne de ce nom,
  • Parce que vous envisagez d’acheter un appartement à Charenton pour le mettre en location, en guise d’investissement.

De fait, vous n’êtes pas dans l’obligation d’ajouter un apport à votre crédit pour prévoir votre budget d’achat !

acheter un appartement à Charenton

4. Acheter un appartement à Charenton dans le neuf me coûtera toujours plus cher que dans l’ancien

Sur ce point, il y a deux façons de voir les choses : à court et à long terme. À court terme, inutile de se mentir : acheter un appartement à Charenton ou à Saint-Maurice dans le neuf revient plus cher, c’est vrai. Les prix du neuf sont généralement plus élevés, à surface égale, notamment parce que la TVA de 20 % s’applique dans la plupart des cas. Mais à long terme, cette différence est largement compensée – et l’on se rend compte que l’achat, plus coûteux au départ, revient finalement moins cher. Parce que les frais de notaire sont moindres (2 à 3 %, contre 6 à 8 % dans l’ancien), parce que les acheteurs sont exonérés de taxe foncière pendant deux ans, parce que les équipements sont neufs (donc moins susceptibles de tomber en panne ou de se casser). Aussi, parce que les charges sont bien moins coûteuses : le diagnostic de performance énergétique étant meilleur, les factures d’énergie pèsent moins sur votre budget, et l’immeuble étant neuf, vous n’avez pas de travaux à prévoir. Enfin, dans le cas d’un achat en VEFA, la place de stationnement est souvent comprise dans le prix.

5. Je préfère acheter un appartement vieillot à retaper qu’un logement neuf, parce que ça me coûtera moins cher

C’est un mythe tenace : un bien vieillissant à retaper est plus rentable qu’un bien tout neuf dans lequel il n’y a rien à faire. Armés de ce préjugé, nombre d’acheteurs cherchent à signer « la bonne affaire », l’appartement ou la maison à bas prix qui vaudra dix fois plus une fois rénové(e). Si ce mythe n’est pas toujours faux, il est néanmoins rarement vrai. Car une propriété à retaper est certes moins coûteuse à l’acquisition, mais nécessite des travaux importants… et peut s’avérer peu confortable en termes d’isolation thermique et acoustique ! Au final, les coûts de ces travaux, additionnés au prix d’achat, pourraient bien peser plus lourd que le fait d’acheter un appartement à Charenton dans le neuf. En somme, acheter neuf ou ancien à retaper, c’est une affaire de goût, mais aussi une question de budget à planifier consciencieusement.

acheter un appartement à Charenton

6. Puisque je compte acheter un logement ancien, les prêts aidés ne me concernent pas

Faux, car les aides à l’acquisition ne sont pas réservées aux logements neufs ! Par contre, elles sont généralement dédiées aux primo-accédants ainsi qu’aux acheteurs qui ont l’intention de faire du bien en question leur résidence principale. Et s’accompagnent parfois de conditions drastiques par rapport au neuf. Par exemple, pour acheter un appartement à Charenton dans l’ancien, vous ne pouvez bénéficier du prêt à taux zéro que sous conditions de ressources, et s’il est nécessaire d’effectuer de gros travaux qui feront assimiler le bien retapé à du neuf. Il existe d’autres aides : prêt d’accession sociale, prêt conventionné, prêt Action Logement, prêt fonctionnaire, etc.

7. L’investissement locatif ? Je n’y pense même pas, c’est réservé aux spécialistes de l’immobilier !

Trop d’acheteurs ne se posent même pas la question, persuadés que l’investissement immobilier est réservé à une petite élite qui connaît le marché comme sa poche. Or, rien n’est plus faux ! N’importe quel particulier peut choisir de placer ses économies dans (ou d’emprunter pour) un logement à mettre en location. Vous pouvez tout à fait acheter un appartement à Charenton, en plus de votre résidence principale ou en guise de première acquisition, et gérer vous-même l’aspect locatif – ou en confier les rênes à une agence immobilière. Pas besoin, pour cela, de maîtriser toutes les données du marché. Les outils de défiscalisation mis en place par le gouvernement, et prolongés année après année, sont justement conçus pour inciter les particuliers à investir, en échange d’avantages fiscaux non négligeables. Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Article écrit par:

Avatar

Je vis avec mon mari et nos 2 enfants à Charenton. Cette ville est au centre de mon épanouissement familial, mais aussi professionnel en tant que Manager de l'Agence Eppler Immobilière depuis 16 ans. Je suis aussi très impliquée dans la vie associative notamment avec l'Azur Olympique Charenton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer