Tout sur l'immobilier à Charenton et alentours
Vendre un bien

5 conseils pour bien choisir votre locataire à Charenton

Vous avez décidé de mettre votre logement en location ? Très bien ! Attendez-vous à recevoir une grande quantité de candidatures. La question est : comment faire une sélection parmi tous ces profils ? Comment mettre un maximum de chances de votre côté pour choisir l’occupant qui paiera son loyer et laissera votre précieux bien immobilier en bon état ?

Garanties, solvabilité, pièces justificatives, feeling… Voici 5 conseils qui vous aideront à trouver le bon locataire à Charenton pour votre logement !

CTA_EPPLER

1. Apprenez à connaître vos candidats à la location

Pour bien choisir, il faut connaître vos candidats. À moins d’être déjà en relation avec votre futur locataire à Charenton, vous devrez organiser des visites du logement. Non seulement pour que les aspirants occupants puissent découvrir l’habitation, mais aussi pour faire leur connaissance.

À moins de louer de façon spécifique, par exemple en privilégiant la location étudiante, vous allez être en contact avec des profils potentiellement très différents : jeune actif, couple sans enfants, famille, travailleur indépendant, fonctionnaire, personne âgée… à vous d’apprendre à les connaître. Vous pouvez aussi décider d’exclure un profil, soit parce que vous avez peur de ne pas vous sentir en confiance (les célibataires de vingt ans, ça organise des fiestas tout le temps !), soit parce que vous estimez que votre logement ne répond pas à certains besoins (un T2 pour une famille, ce n’est pas très pertinent).

En outre, chaque candidat a son propre projet et ses propres motivations pour vouloir devenir votre futur locataire à Charenton. Il est bon de les appréhender. Il y a celui qui cherche une résidence principale à long terme, celui qui vient s’installer dans une nouvelle région et qui a besoin d’un logement au plus vite, celui qui souhaite louer de façon transitoire le temps d’acheter un bien, celui qui vient dans les parages dans le cadre d’une mission professionnelle temporaire, etc. Ce projet correspond-il à vos attentes – et à vos propres motivations pour louer ?

locataire à Charenton

2. Vérifiez le sérieux de votre futur locataire à Charenton

Le sérieux de votre futur locataire à Charenton se vérifie de deux façons. D’une part, sa solvabilité – sa capacité à verser le loyer en temps et en heure. D’autre part, sa personnalité et le feeling que vous avez avec lui.

Pour ce qui est de la solvabilité, vous êtes en droit de demander à chaque candidat :

  • Un contrat de travail ou tout autre document attestant de sa situation professionnelle ;
  • Les 3 derniers bulletins de salaire ou les derniers bilans comptables ;
  • Le dernier avis d’imposition ;
  • Les 3 dernières quittances de loyer (s’il a été locataire auparavant).

Ces pièces viennent s’ajouter aux documents d’identité traditionnels faisant partie du dossier de location (voir notre article « Les 5 étapes à respecter pour louer en toute sérénité »). Elles vous permettent de juger de la solvabilité de votre futur locataire à Charenton : s’il dispose de revenus corrects ; si sa situation professionnelle est stable ; s’il a bien payé ses derniers loyers ; etc. Bien sûr, dès lors qu’il s’agit de sécuriser vos loyers, un candidat en CDI ou occupant un poste de fonctionnaire semblera idéal.

Toutefois, la solvabilité ne fait pas tout. La personnalité du candidat compte tout autant. Un locataire disposant d’un solide dossier et de revenus confortables n’est pas forcément un bon payeur, ni un occupant respectueux du bien qu’il habite ! Le choix d’un locataire s’apparente beaucoup au recrutement d’un employé : vous devez juger, en quelques instants, de sa capacité à répondre à vos attentes pour les mois à venir. L’idée, c’est donc de laisser parler votre feeling. Si un candidat vous plaît mais qu’il n’a pas une situation tout à fait stable, pourquoi ne pas lui donner sa chance ?

3. Demandez des garanties pour éviter les risques d’impayés

Vous avez tout à fait le droit d’exiger de votre futur locataire à Charenton qu’il soit adossé à un garant. Celui-ci se portera caution en cas de défaillance, et prendra à son compte le versement des loyers aussi longtemps que nécessaire – à lui, ensuite, de régler ses affaires avec le locataire.

Il existe deux types de cautions :

  • La caution simple nécessite d’en passer par une série d’actions auprès du locataire. Si celui-ci ne peut plus payer, vous devrez d’abord lui demander officiellement le versement des loyers, puis intenter une action en justice dans le but de faire saisir ses biens. C’est seulement s’il est déclaré insolvable que vous pourrez vous retourner contre le garant. Dans l’intervalle, la procédure peut durer des mois.
  • La caution solidaire vous permet de vous adresser directement au garant sans passer par une phase de discussion avec le locataire, dès lors qu’il ne verse plus ses loyers. Ce faisant, le garant renonce au bénéfice de discussion.

Demandez à votre locataire à Charenton de vous fournir des pièces justificatives au sujet de son garant : contrat de travail (ou équivalent), 3 dernières fiches de paie et dernier avis d’imposition. Vous devrez également faire signer au garant un acte de caution précisant la portée et la durée de son engagement.

locataire à Charenton

4. Ne faites pas de discrimination !

Un petit rappel ne fait pas de mal : la loi du 6 juillet 1989 interdit de pratiquer une discrimination quelle qu’elle soit, relative à la nationalité, à l’ethnie, au sexe, aux croyances religieuses, aux opinions politiques ou aux mœurs du candidat.

Si un postulant se sent discriminé et qu’il parvient à prouver la réalité des faits devant un tribunal, vous êtes passible d’une amende de 45 000 euros et de 3 années de prison !

En somme, bien que vous ayez le droit de choisir votre locataire à Charenton comme bon vous semble, vous ne pouvez pas appuyer votre refus sur un motif qui serait discriminatoire. Méfiez-vous : préférer un locataire de sexe féminin au prétexte que les hommes sont plus désordonnés, par exemple, ça tombe sous le coup de la loi !

5. Passez par un professionnel de la gestion locative

Vous avez ici les éléments qui vous permettront de bien choisir votre locataire à Charenton. Toutefois, vous devez avoir conscience que la location représente toujours un risque, et que les conseils les plus avisés du monde, même s’ils sont appliqués consciencieusement, ne peuvent vous garantir à 100 % de tomber sur le locataire parfait. Même le jeune actif trentenaire, jouissant de revenus confortables, bénévole dans des associations caritatives et gentil comme un ange, peut brusquement cesser de verser ses loyers pour une raison X ou Y – ou décider de transformer votre logement en champ de bataille.

Dans l’idéal, la meilleure solution consiste donc à confier votre recherche de locataire à Charenton à une agence immobilière spécialisée dans la gestion locative. L’avantage d’un professionnel, c’est qu’il a du métier et de l’expérience : il a vu passer toutes sortes de profils et sait comment séparer les bons locataires potentiels des mauvais.

En outre, une agence immobilière, dès lors qu’elle administre votre location, vous couvre à l’aide de garanties spécifiques – notamment contre les impayés de loyers. Ainsi, même en cas de défaillance de votre locataire à Charenton, vous n’aurez pas à vous soucier du manque à gagner. À condition, bien sûr, de choisir la bonne agence !

Pour plus de renseignements au sujet de la gestion locative, n’hésitez pas à contacter nos professionnels immobiliers.

CTA_EPPLER

Article écrit par:

Avatar

Je vis avec mon mari et nos 2 enfants à Charenton. Cette ville est au centre de mon épanouissement familial, mais aussi professionnel en tant que Manager de l'Agence Eppler Immobilière depuis 16 ans. Je suis aussi très impliquée dans la vie associative notamment avec l'Azur Olympique Charenton.

Join the discussion

  1. Avatar
    Martinee

    Bonjour,

    J ai parcouru votre article est il semble avoir une erreur sur le numéro 3.
    Le propriétaire ne peut exiger au candidat des garants sauf dans le cas où les candidats sont des étudiants.
    Bonne soirée

    • Avatar
      Sybille EVERHARD

      Cher Monsieur,
      Vous êtes peut-être propriétaire bailleur et vous passez certainement par des assurances Loyers impayés, dans ce cas effectivement vous avez raison « seuls les étudiants peuvent avoir un garant ».
      Si un propriétaire bailleur ne passe pas par une assurance Loyers impayés, alors sachez qu’un dossier d’un candidat locataire peut-être refusé si il n’y a pas de Garant. Vous souhaitant une excellente journée et restant à votre disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez3
Tweetez
Partagez6
Enregistrer