Tout sur l'immobilier à Charenton et alentours
Louer un bien

10 questions (essentielles) au sujet de la location saisonnière

Vous n’ignorez pas qu’il existe différents types de location. Vous pouvez choisir de mettre un logement à disposition pour une longue durée, avec ou sans meubles. Mais vous avez également le droit de ne proposer votre bien immobilier qu’à des locataires de passage, dans un cadre touristique – pour quelques jours seulement, voire quelques semaines au maximum.

Toutefois, il faut savoir que la location saisonnière a ses spécificités. On ne loue pas un appartement de la même manière pour quelques jours comme on le fait pour plusieurs années. Alors, avant de vous lancer, découvrez les 10 questions qu’il faut absolument vous poser au sujet de la location saisonnière à Charenton !

1. Qu’est-ce qu’une location saisonnière à Charenton ?

La location saisonnière consiste tout simplement à louer un bien immobilier (appartement ou maison) pour une durée généralement courte, allant d’une nuit à plusieurs semaines. On parle de location « saisonnière » parce qu’il s’agit à l’origine d’une occupation de type touristique durant la haute saison (été pour la plage, hiver pour la montagne…). Pour cette raison, votre location saisonnière à Charenton est forcément meublée – ce n’est pas une obligation formelle, mais il vous semblera vite difficile de trouver des locataires pour un logement vide à louer quelques jours ! Plus d’informations sur les différents types de location dans notre article de conseils.

2. Quelles démarches devez-vous entreprendre pour louer en saisonnier ?

Dans un cadre touristique, les étapes de mise en location sont fort différentes de la location classique. Notamment parce que vous devez entreprendre des démarches spécifiques en fonction de votre situation :

  • Vous louez votre résidence principale ? Vous devez en être le propriétaire (ou obtenir le consentement écrit de votre bailleur si vous êtes locataire) et louer le bien moins de 4 mois par an.
  • Vous souhaitez faire de la location saisonnière à Charenton durant toute l’année ? (Par exemple dans le cadre d’un investissement immobilier.) Dans ce cas, vous devez vous déclarer auprès de la mairie de la commune. Il en va de même pour les impôts, et éventuellement pour la copropriété.

Enfin, sachez que même une location saisonnière à Charenton vous oblige à mettre à disposition des occupants certains diagnostics immobiliers. Seul le DPE (diagnostic de performance énergétique) n’est à présenter qu’au-delà de 4 mois de location.

Certaines villes appliquent une taxe de séjour par nuitée et par personne, comme Paris. À vérifier par ville.

location saisonnière à Charenton

3. À quel moment devez-vous demander le versement du loyer ?

Le tarif d’une location saisonnière à Charenton est fixé librement par le propriétaire (il doit toutefois être inférieur à votre loyer mensuel, si vous êtes seulement locataire), tout comme le mode de règlement et le moment où doit se faire le paiement. Rien ne vous empêche, donc, d’exiger le versement du loyer avant l’arrivée des locataires ou à l’instant où ils prennent possession des clés, à votre convenance. Sur la plupart des plateformes de réservation en ligne (comme AirBnb), le versement est fait au propriétaire le jour du début de la location.

4. Comment les revenus locatifs saisonniers sont-ils imposés ?

Contrairement aux locations de longue durée qui génèrent des revenus fonciers, votre location saisonnière à Charenton est considérée comme une activité commerciale et vos revenus sont imposés comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Le régime d’imposition est ensuite fonction du montant desdits bénéfices, donc de votre statut : si vous touchez moins de 32 100 euros par an, vous êtes imposé au régime micro-BIC, avec un abattement forfaitaire de 50 % censé couvrir vos charges. Au-delà, vous êtes au régime réel avec la possibilité de déduire vos charges de vos revenus. Tout ce qu’il faut savoir sur la fiscalité locative se trouve sur cette page.

5. Faut-il limiter le nombre d’occupants dans le logement ?

Ce n’est pas obligatoire, mais il est dans votre intérêt de le faire. Si votre location saisonnière à Charenton est faite pour un maximum de 4 personnes et qu’un groupe de 8 personnes débarque, vous pourriez avoir des mauvaises surprises. En outre, dans le cadre d’une location touristique, les équipements et installations sont prévus pour un certain nombre d’occupants : nombre de couchages, de draps et de coussins, nombre d’assiettes et de couverts, capacité du ballon d’eau chaude… Fixer une limite vous permet de mieux contrôler l’occupation du bien. Sachant que rien ne vous empêche d’accepter un nombre supérieur, à condition que les locataires qui effectuent la réservation aient conscience qu’ils sont alors responsables de tout dégât éventuel et qu’ils ne pourront pas se plaindre s’il manque quoi que ce soit.

6. Une assurance est-elle obligatoire pour du saisonnier ?

Techniquement, non : il n’y a pas d’obligation d’assurance dans le cadre d’une location saisonnière à Charenton. Et surtout, cela ne vous regarde pas directement en tant que propriétaire, puisque la responsabilité échoit au locataire pendant toute la durée de son séjour. En effet, comme dans le cadre d’une location classique, l’assurance doit être souscrite par l’occupant (voir notre article « obligations de location »). Pour du saisonnier, vos locataires peuvent bénéficier de leur assurance habitation (garantie dite « villégiature »), souscrire une couverture pour la période en question, ou prendre le risque de n’être pas assurés. Vous pouvez également choisir d’assurer votre appartement charentonnais pour le compte de vos locataires !

7. L’ajout d’un descriptif du bien dans l’annonce est-il indispensable ?

Dans le cadre de votre location saisonnière à Charenton, vos occupants n’ont pas l’occasion de voir l’appartement ou la maison avant de prendre une décision. Il est donc essentiel (et obligatoire, par ailleurs) de mettre à leur disposition un descriptif, soit dans l’annonce, soit en envoyant un document dédié après la prise de contact. Ce descriptif doit présenter les lieux, préciser l’emplacement, indiquer les équipements disponibles (mobilier, électroménager, linge de maison, assiettes et couverts…) et signaler les commodités et les lieux d’intérêt à proximité. Il doit également établir les conditions de votre location saisonnière à Charenton : loyer, mode de règlement, moment prévu pour le versement, conditions d’annulation, etc.

location saisonnière à Charenton

8. Faut-il établir un contrat de location et un état des lieux ?

Il arrive souvent que les propriétaires ne s’embêtent pas avec ces formalités. Elles sont pourtant essentielles – et obligatoires en ce qui concerne le contrat locatif. Pour valider votre location saisonnière à Charenton, vous devez établir un bail écrit contenant un descriptif et un montant à payer, sauf si vous passez par une plateforme de réservation ou par une agence (dans ce cas, ce sont vos intermédiaires qui s’en occupent). Par contre, l’état des lieux est à votre discrétion, même s’il est fortement recommandé de pratiquer un inventaire le jour de la remise des clés, puis en fin de location. Cette formalité sera une garantie supplémentaire pour votre location saisonnière à Charenton.

9. Que se passe-t-il en cas d’annulation ?

Les aléas de la vie font qu’une location peut être annulée, y compris à la dernière seconde, par les occupants ou par le propriétaire. Dans ces circonstances, tout dépend de ce qui est stipulé dans le bail locatif – d’où son importance. Par exemple, une clause d’annulation « en cas de force majeure » ne sera pas recevable si vos occupants sont retenus pour raisons professionnelles. Néanmoins, les plateformes de réservation prévoient des conditions d’annulation variables : annulation jusqu’à tant de jours avant la date fixée pour le début de la location saisonnière à Charenton, remboursement à hauteur de X %, etc. Il en va de même si c’est le propriétaire qui annule. Si un acompte a été versé, par contre, il est généralement conservé par le propriétaire (en cas de désistement du locataire) ou rendu au locataire (en cas d’annulation due au bailleur).

10. Pouvez-vous faire gérer votre location saisonnière par un professionnel ?

Par définition, une location saisonnière à Charenton est chronophage. En effet, les entrées et sorties sont nombreuses, et peuvent même se répéter plusieurs fois par semaine pour des séjours d’une ou deux nuitée(s). Ce qui vous contraint à être sur le pont constamment, pour accueillir vos locataires, pour assurer que le ménage soit fait, pour répondre aux questions des clients potentiels, etc. Heureusement, il est possible de déléguer ces tâches à une agence immobilière, comme dans le cadre d’une gestion locative traditionnelle. Renseignez-vous auprès des professionnels autour de vous pour savoir qui pourrait prendre en charge votre location saisonnière à Charenton, et vous aider à tout gérer dans les meilleures conditions !

Article écrit par:

Avatar

Je vis avec mon mari et nos 2 enfants à Charenton. Cette ville est au centre de mon épanouissement familial, mais aussi professionnel en tant que Manager de l'Agence Eppler Immobilière depuis 16 ans. Je suis aussi très impliquée dans la vie associative notamment avec l'Azur Olympique Charenton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer